Lionel Sabatté

loupjuin

Lionel Sabatté aime les profondeurs, et la noirceur, à l’évidence, ne l’effraie pas.

Mais c’est bien d’un voyage introspectif en lui même dont il s’agit ici.

Une expérience qui le pousse à créer des oeuvres à partir de matières mortes : moutons de poussière récupérés péniblement dans le métro parisien, crées par le piétinement incessant de millions de personnes. Pièces de 1 centime passant de poche en poche anonymes depuis des années.

De cette poussière infâme naissent des phénix splendides – phénix aux ailes incapables de leur offrir le moindre envol. Avec ces pièces sans valeur pour personne, il compose des monstres marins imaginaires qui brillent et se reflètent dans nos regards dégoûtés.

Car c’est bien de nos propres résidus que naissent ces monstres difformes, quelque part entre l’ultra-moderne solitude de nos pas perdus lignes 12 et l’animal préhistorique, monstrueux.

Longtemps après l’Elevage de poussières de Duchamp, ces nuées d’oiseaux emmazoutés, ces papillons réparés avec des restes d’ongles, ces loups de poussières noires rendent visible et concrète la notion d’habitude insaisissable du temps qui passe.

Un temps qui renvoie cruellement à la poussière, dans la noirceur des abîmes, les débris de nos vies ultra-modernes.

 

La fabrique des profondeurs, Aquarium de Paris, jusqu’au 18 mai.

Lionel Sabatté

2 réflexions sur “Lionel Sabatté

  1. Suffit-il d’utiliser de la poussière pour provoquer de la noirceur ? Je n’en suis pas si sûre…J’apprécie le travail mais de là à en faite un travail introspectif et noir, ça me paraît bien exagéré, l’art n’étant pas de l’illustration…

    Alaya

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire. Pour introspectif, j’y ai peut être été un peu fort.

      Mais la noirceur est quand même bien présente selon moi. Les monstres, faits avec du bois de récupération, sont assez monstrueux. Le sujet me parait assez noir.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s